Tchad/Soudan

 

14 mars 2008

Tchad/Soudan

Un porte-parole de l’Alliance nationale (AN), Ali Gadaye, annonce que le nouvel accord de paix signé entre le Soudan et le Tchad « ne nous concerne pas », précisant que « si (le président tchadien Idriss) Déby ne veut pas établir un dialogue, alors nous le chasserons du pays par la force ». M. Gadaye ajoute que « nous sommes dans notre propre territoire national et notre objectif est clair : libérer notre peuple qui est l’otage du clan familial (Déby) ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MINURCAT