Tchad

 

18 mars 2008

Tchad

Une délégation du gouvernement tchadien dirigée par un ancien rebelle, Adoum Togoï, a rencontré récemment à Guéréda une délégation du RFC. Toutefois, la rencontre n’a pas abouti à des résultats concrets concernant des pourparlers de paix. Le RFC demande quatre conditions préalables avant d’entamer des négociations, soit des pourparlers à l’étranger, l’indemnisation de ses combattants, un partage du pouvoir et la tenue d’un forum national inclusif.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MINURCAT