ONU/Darfour

 

19 mars 2008

ONU/Darfour

Lors de consultations informelles avec les partenaires régionaux et les observateurs internationaux, les Envoyés spéciaux de l’ONU et de l’UA pour le Darfour, Jan Eliasson et Salim Ahmed Salim, soulignent que la fragmentation des groupes rebelles rend le conflit « extrêmement difficile à résoudre ». M. Eliasson espère « que les factions opérant au Darfour vont se mettre d’accord sur une équipe de négociations unique qui les représentent tous ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD