États-Unis/Somalie

 

21 mars 2008

États-Unis/Somalie

Un commandant rebelle somalien, Mukhtar Ali Robow, estime que « leur inclusion sur la liste des terroristes des États-Unis les aidera à recruter et à nouer des liens avec les autres groupes maintenant sur la liste noire », soutenant « qu’ils ne sont pas des terroristes ». La première sous-secrétaire d’État adjointe américaine aux affaires africaines, Linda Thomas-Greenfield, précise que « ceci n’est pas une désignation contre des groupes d’opposition », mais terroristes.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM