Tchad

 

25 mars 2008

Tchad

Le président tchadien, Idriss Déby, demande que la commission d’enquête créée le 29 février « commence immédiatement son travail ». Celle-ci a été crée à la suite de l’attaque rebelle sur la capitale, le 2 et le 3 février et doit notamment adresser la disparition d’opposants politiques. Par ailleurs, un responsable de la Coordination des partis politiques pour la défense de la Constitution (CPDC), Wadal Abdelkader Kamougué, est rentré samedi du Cameroun.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MINURCAT