Soudan du Sud : il faut se préoccuper de l’impact dévastateur de la guerre sur la santé mentale

 

7 juill. 2016

Soudan du Sud : il faut se préoccuper de l’impact dévastateur de la guerre sur la santé mentale

Amnesty International - Des gens forcés à consommer de la chair humaine et à éviscérer des cadavres dans le cadre la guerre civile ayant commencé au Soudan du Sud en 2013 font partie des milliers de personnes souffrant de traumatismes et de détresse psychologique, alors que les services de santé mentale sont rares dans le pays, a déclaré Amnesty International hier à l’occasion du cinquième anniversaire de la création du Soudan du Sud.


Lire l'article

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FISNUA MINUSS