Tchad/Centrafrique

 

28 mars 2008

Tchad/Centrafrique

L'ex-ministre centrafricain de la Défense, Jean-Jacques Demafouth, déclare que l'Armée populaire pour la restauration de la démocratie (APRD) l'a « élu comme président », précisant qu’il a posé comme « préalable que l'APRD accepte de participer au dialogue politique inclusif et de signer un accord de paix avec le pouvoir de Bangui. L'APRD a accepté ce préalable ». L'APRD était le seul groupe refusant de participer au comité préparatoire pour le dialogue.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MINURCAT