Liban

 

4 avr. 2008

Liban

Dans un rapport, la Commission d’enquête indépendante internationale sur le meurtre de l’ancien Premier-ministre libanais, Rafik Hariri, indique que « les éléments de preuve pointent vers l’activité d’un réseau d’individus agissant de concert dans le meurtre de Rafik Hariri ». Le chef de la Commission, Daniel Bellemare, souligne que « la priorité de la Commission est maintenant de déterminer l’étendue du réseau et d’identifier ses membres ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL