Liban

 

10 avr. 2008

Liban

Selon le quotidien Al-Seyassah, le témoin à charge dans l’enquête sur l’assassinat de l’ex-Premier ministre libanais, Mohammad Saïd Assadiq, « se cache en un lieu tenu secret, proche du territoire français et du tribunal international ». Le quotidien soutient avoir reçu un appel de M. Assadiq qui « insiste sur le fait que quatre officiers des renseignements libanais et leurs partenaires syriens ont tué Hariri », ajoutant « avoir des preuves qu’il soumettra au tribunal ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL