ONU/Haïti

 

12 avr. 2008

ONU/Haïti

La MINUSTAH condamne la mort d'un Casque bleu nigérian survenue dans le quartier de Bel-Air lors des émeutes à Port-au-Prince. Selon le communiqué, « la MINUSTAH ne saurait accepter que des membres de son personnel, qui sont en Haïti pour contribuer à la stabilisation du pays, soient l'objet d'attaques armées ». La force onusienne annonce également qu’elle collaborera avec l’enquête de la police nationale et poursuivra les auteurs « avec la plus grande détermination ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH