Soudan/Darfour

 

21 avr. 2008

Soudan/Darfour

Dans une lettre adressée au Secrétaire général de l’ONU, le leader d'une faction du SLM, Ahmed Abdel-Shafi, rejette le processus de recensement au Soudan qui doit commencer cette semaine. M. Shafi précise que « la situation sécuritaire au Darfour est si grave et si dangereuse que les citoyens ne peuvent avoir une vie normale ». Le SLM estime que le Parti du Congrès national « utilisera le recensement pour négocier sur le partage du pouvoir et des richesses ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD