ONU/Tchad

 

25 avr. 2008

ONU/Tchad

Selon OCHA, « la situation sécuritaire dans l'est du Tchad demeure tendue mais stable. Aucun incident sécuritaire majeur n'a été signalé la semaine dernière ». Toutefois, seul 18% de l'appel humanitaire pour le Tchad a été versé par la communauté internationale. Les secteurs de l'agriculture, l'éducation et la protection n’ont reçu aucun financement. De plus, l’insécurité et l’arrivée de 25 000 réfugiés soudanais et centrafricains ont augmenté les besoins humanitaires.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MINURCAT