Soudan/Darfour

 

4 mai 2008

Soudan/Darfour

Dans un communiqué, un porte-parole du SLM, Mahgoub Hussein, déclare que « le SLM a arrêté un nombre de personnes travaillant pour le recensement au Darfour et les amènera devant une cour militaire (…) en tant qu’ennemis et ils pourraient être condamnés à la peine de mort selon la loi du mouvement ». Le chef de la commission du recensement, Abdel Bagi Gailani, estime que « ces arrestations ne sont probablement que des rumeurs ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD