États-Unis/Liban

 

8 mai 2008

États-Unis/Liban

L’ambassadeur américain pour l’ONU, Zalmay Khalilzad, demande au Conseil de sécurité de prendre « des mesures supplémentaires », incluant des sanctions si jamais la Syrie et le Hezbollah n'adoptaient pas une ligne d'apaisement. Le porte-parole de la Maison blanche, Gordon Johndroe, estime que « le Hezbollah doit faire un choix : être une organisation terroriste ou être un parti politique, mais il doit cesser d’être les deux ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL

 

 

 

États liés :

États-Unis