Soudan/Tchad

 

12 mai 2008

Soudan/Tchad

Le gouvernement soudanais libère le chef de l’opposition, Hassan al-Turabi, et quatre hauts dirigeants. Selon un conseiller présidentiel, leurs détentions visaient à savoir si le JEM avait reçu de l’aide extérieure. Selon M. Al-Turabi, l’attaque, qui a fait environ 65 morts, pourrait forcer les parties à se comporter de manière rationnelle, ce qui faciliterait une solution politique au Darfour, améliorerait les relations régionales et permettrait des élections inclusives.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MINUAD MINURCAT