Soudan/Darfour

 

13 mai 2008

Soudan/Darfour

Human Rights Watch (HRW) s’inquiète des arrestations massives effectuées à Khartoum à la suite de l’attaque du JEM, faisant état de tortures et d’exécutions sommaires. Selon l’agence de presse gouvernementale soudanaise SUNA, au moins 300 personnes ont été arrêtées dimanche. Le chef d’une des factions du SLM, Abdel-Wahid al-Nur, a déclaré hier que « le régime soudanais devrait cesser d’arrêter des gens en se basant sur la couleur de leur peau ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD