Somalie

 

14 mai 2008

Somalie

Un responsable de l’ONG SEDHURO, Dahir Ali, a demandé hier des solutions à l’insécurité causée par la présence de barrages routiers à chaque coin de rue de la ville de Kismayo. L’insécurité a causé le départ de la plupart des humanitaires. Le seul hôpital notamment a cessé de fonctionner en janvier après la mort de deux travailleurs étrangers. Des hommes armés ont kidnappé un Kényan, Moses Nyandusi Matundura, sur le campus de l’Université de Mogadiscio.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM