Somalie

 

15 mai 2008

Somalie

Le chef des islamistes somaliens, Sheikh Hassan Dahir Aweys, en exil à Asmara, considère que les négociations de paix en cours à Djibouti sont « une perte de temps » et ne mèneront à « rien de tangible ». Selon lui, les rebelles devraient d’abord adopter une position unifiée, car « la conférence a été planifiée très rapidement et n’aborde pas les thèmes problématiques ». Selon lui, le retrait des forces éthiopiennes et un prérequis à toute conférence nationale.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM BUPNUS