Haïti

 

16 mai 2008

Haïti

L’ancien candidat au poste de Premier ministre haïtien, Ericq Pierre, a déclaré hier que le blocage de sa candidature par le Parlement est lié à la corruption de certains élus et fait notamment suite à son refus d’accorder des postes ministériels en échange de pots de vin. M. Pierre affirme qu’il aurait été prêt « d’agir rapidement et de réaliser des choses concrètes » pour réduire le coût de la vie et la violence en Haïti s’il avait remplacé Jacques Edouard Alexis.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH