Somalie

 

24 mai 2008

Somalie

L’Éthiopie et l’Ouganda nient les conclusions d’un groupe d’experts onusien selon lesquels des soldats éthiopiens et ougandais auraient vendus des armes aux insurgés somaliens. Selon le chef du comité des sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU, Dumisani Kumalo, 80% des munitions vendues en Somalie proviennent de ces troupes ainsi que du gouvernement de transition, en violation de l’embargo sur les armes décrété en 1992 après la chute du régime de Siad Barre

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM

 

 

 

États liés :

Ouganda