Haïti

 

3 juin 2008

Haïti

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a demandé hier à la communauté internationale de « faire plus » face à la crise alimentaire haïtienne qui, si elle n’est pas contrôlée, risque de défaire « de nombreux éléments acquis au cours des quatre dernières années en Haïti ». Il a rappelé que les programmes d’urgences de l'ONU en Haïti sont sous-financés tandis que la détérioration des conditions de vie et un gouvernement haïtien fragile créent une atmosphère volatile.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH