Centrafrique

 

9 juin 2008

Centrafrique

Le dialogue de paix inclusif centrafricain prévu hier à Bangui est reporté à une date ultérieure. Le comité préparatoire du dialogue politique avait recommandé hier d’adopter une amnistie générale dans le cadre de l’accord de paix qui devait être signé cette semaine à Libreville entre le gouvernement centrafricain et l’ensemble des groupes rebelles. Des membres du gouvernement ont refusé d’accorder l’amnistie à Libreville, tel que prévu par l’accord de paix signé avec l’APRD.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA FOMUC MINURCAT