Bosnie-Herzégovine

 

16 juin 2008

Bosnie-Herzégovine

L'avocate de deux familles du massacre de Srebrenica poursuivant les Pays-Bas, Liesbeth Zegveld, déclare devant un tribunal de La Haye que le bataillon néerlandais de la FORPRONU chargé de protéger la ville, le Dutchbat, a agi contrairement à son mandat humanitaire. Selon elle, « la gestion des soldats néerlandais doit être imputée à l'État néerlandais ». Le gouvernement avait qualifié en 2002 leur mandat de « mission impossible ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FORPRONU

 

 

 

États liés :

Pays-Bas