Éthiopie/Érythrée

 

17 juin 2008

Éthiopie/Érythrée

Dans un rapport, l’International Crisis Group (ICG) considère que le départ de la Commission des frontières et des Casques bleus de l’ONU ont rendu le conflit frontalier entre l’Éthiopie et l’Érythrée plus dangereux. Selon ICG, bien qu’aucun régime ne souhaite la guerre, « un incident frontalier minime ou un mauvais calcul » pourrait faire reprendre les hostilités. L’organisme demande à la communauté internationale de réactualiser le processus de paix amorcé en 2000.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUEE