Séminaire d’analyse stratégique et de planification de la participation aux OMP

Séminaire d’analyse stratégique et de planification de la participation aux OMP

24 mai 2010 - 27 mai 2010

Séminaire tenu à Bamako, au Mali

 

 

Le ROP et le CPMP s’associent au Ministère de la Défense de la Belgique pour offrir un séminaire d’analyse stratégique et de planification opérationnelle en vue de la participation du Bénin, du Burkina Faso et du Sénégal aux opérations de maintien de la paix ou de soutien à la paix (OMP/OSP) du 24 au 27 mai 2010 à Bamako, au Mali.

 

Ce séminaire de haut niveau porte sur la mise en oeuvre d’une méthode d’analyse stratégique et de planification opérationnelle au niveau politico-militaire afin d’optimiser le processus national de prise de décision de participation éventuelle à une OMP/OSP. D’une durée de 4 jours, il vise les points focaux des ministères concernés par une approche pangouvernementale de gestion des OMP/OSP (Affaires étrangères, Sécurité Intérieure, Défense et Justice pour les pays qui déploient des gardes de sécurité pénitentiaire) ainsi que les attachés de Défense des représentations auprès des Nations Unies à New York. Le séminaire vise à optimiser le processus de prise de décision de participation éventuelle à une OMP. À l’issue du séminaire, les participants seront en mesure d’élaborer méthodiquement une évaluation stratégique pertinente en appui à leur processus national de décision de participation à une OMP, et, le cas échéant, de formuler des propositions pour améliorer ce processus. L’objectif est en outre d’offrir un espace de dialogue, de réflexion et d’échange d’expérience sur les meilleures pratiques et les leçons apprises.

 

- Consulter les mots de bienvenue de l'OIF, de la Belgique, et ceux du ROP et du Centre Pearson

Contexte

En octobre 2008, le Canada a été l’hôte de la XIIième Conférence des chefs d’État et de gouvernement des pays ayant le français en partage. À l’issue de ce Sommet, les chefs d’État et de gouvernement se sont engagés, à travers la Déclaration de Québec, à « renforcer les capacités des États francophones en matière de maintien de la paix, et les encourager à fournir à l’ONU et aux organisations régionales compétentes, dans la mesure de leurs moyens, des contingents francophones (militaires, policiers et civils) afin d’accompagner les transitions et de consolider la paix ».


Dans ce cadre, le Ministère canadien des Affaires étrangères et du Commerce international a octroyé au Réseau francophone de recherche sur les opérations de paix (ROP) et au Centre Pearson pour le maintien de la paix (CPMP) du financement pour un projet de renforcement des capacités en matière de maintien de la paix de certains pays francophones africains à savoir, le Bénin, le Burkina Faso, le Mali, et le Sénégal. Ce projet vise entre autres à renforcer le partage d’expérience et de connaissances entre les pays, les organisations et les communautés économiques régionales ciblées.

 

Le séminaire comporte un exercice pratique reprenant les phases successives de la genèse d’une OP, tant du point de vue de l’analyse stratégique que de l’application du PPO. Le scénario concerne les actions des cellules de planifications stratégiques dans le cadre de la préparation et de la mise en œuvre initiale d’une OMP dans un pays X, subissant une crise imaginée pour les besoins de l’exercice. Il comporte l’élaboration : 1) d’une analyse stratégique du pays X dans le cadre d’une planification prudente ; 2) de recommandations stratégiques suite à une dégradation importante de la situation sécuritaire avec une simulation des actions diplomatiques internationales afférentes à la mise en œuvre d’une OMP. Les délégués devront utiliser la MAS et le PPO pendant les différentes phases de l’exercice.