RDCongo

 

19 juin 2008

RDCongo

Le rapport mensuel de la MONUC sur la situation des droits de l’homme en RDC blâme les membres de la police et de l’armée congolaise pour la majorité des violations des droits de l’homme commises envers les civils. De plus, les groupes armés congolais et étrangers sont responsables de la détérioration de la sécurité et du respect des droits de l’homme dans plusieurs régions de la RDC.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD