Tchad

 

22 juin 2008

Tchad

Le porte-parole des rebelles tchadiens, Ali Gadayé, accuse le gouvernement tchadien de refuser le dialogue avec l’Alliance nationale. Selon M. Gadayé, il n’y a donc plus aucune option pour l’Alliance à part maintenir sa campagne militaire pour renverser le président tchadien, Idriss Déby. Celui-ci a effectué un discours hier où il a affirmé que l’armée contrôle l’ensemble du pays et où il a demandé aux rebelles tchadiens,« manipulés et armés par le Soudan, de revenir au bercail ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MINURCAT