Centrafrique

 

21 juill. 2008

Centrafrique

Le chef de l'Union des forces démocratiques de Centrafrique (UFDC), Abdoulaye Miskine, a déclaré samedi que son mouvement est « prêt à signer l'accord global de paix afin de donner une chance à la tenue du dialogue politique inclusif qui est considéré par tous comme l'unique voie de sortie de crise». M. Miskine n’avait pas pu être présent à Libreville pour des raisons logistiques lorsque le gouvernement centrafricain, l’APRD et l'UFDR ont signé l'accord de paix.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FOMUC MICOPAX