Soudan/Darfour

 

26 juill. 2008

Soudan/Darfour

Le conseiller présidentiel soudanais, Bonal Malual, a averti hier « qu'en cas d'inculpation de notre président, Omar el-Béchir, nous ne pouvons pas être responsables du bien-être des troupes étrangères au Darfour » et que « nous pourrions leur demander de se retirer de notre territoire ». Toutefois, le porte-parole du ministère soudanais des Affaires étrangères, Ali al-Sadiq, a rappelé que le Soudan continuera « à coopérer avec l'UA et l’ONU pour faire de l'opération de la force hybride un succès ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD