Liban

 

26 juill. 2008

Liban

Les violences entres les communautés sunnite et alaouite se poursuivent alors que l’armée libanaise se déploie à Tripoli. Les affrontements à l’aide d’armes automatiques, de grenades et de roquettes ont tué jusqu’à maintenant neuf personnes. Un député de la majorité libanaise, Ahmed Fatfat, estime qu’« à chaque fois qu'un conflit interconfessionnel éclate dans le nord, il est utilisé comme moyen de pression politique ». Le gouvernement libanais doit bientôt présenter sa déclaration de politique générale.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL