Centrafrique

 

25 juill. 2008

Centrafrique

Le président centrafricain, François Bozizé, a convoqué hier l'Assemblée nationale en séance extraordinaire le 1er août, où elle examinera notamment le projet de loi d'amnistie dans le cadre du processus du dialogue politique inclusif. Le porte-parole de l'Armée populaire pour la restauration de la démocratie (APRD), le colonel Djim-Wei Bébiti, a averti du risque de rupture du consensus puisque le projet de loi n’est pas encore parvenu ni à lui ni aux autres parties.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MICOPAX MINURCAT