Soudan/Darfour

 

31 juill. 2008

Soudan/Darfour

La justice soudanaise condamne 12 nouvelles personnes pour leur implication dans l’attaque du JEM sur Khartoum. Le mouvement des non-alignés considère que les allégations de la CPI contre « l’honorable » président soudanais, Omar el-Béchir, « pourraient mener à une plus grande déstabilisation avec de conséquences étendues pour le pays et la région » en empêchant la résolution du conflit au Darfour ainsi que la paix et la réconciliation au Soudan.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD