Centrafrique

 

1er août 2008

Centrafrique

Le Premier ministre centrafricain, Faustin Archange Touadéra, a estimé mercredi devant le comité national de lutte contre la corruption que « la corruption touche indistinctement tous les secteurs de la vie sociale». Selon lui, elle « doit être combattue vigoureusement », car elle crée une rupture qui mène à « une crise de légitimité de l'État, de ses institutions et de ses acteurs et peut ouvrir la voie à l'instabilité et à des conséquences politiques majeures».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA FOMUC MICOPAX MINURCAT