Centrafrique

 

21 août 2008

Centrafrique

Le chef de l’APRD, Jean Jacques Démafouth, a créé mardi la Nouvelle alliance pour le progrès (NAP), un parti politique qui lui permettra de briguer la présidence centrafricaine en 2010. Selon un membre du bureau politique de la NAP, Gaston Dagbia, « l'APRD sera fondue dans la NAP après la tenue du dialogue politique qui est censé faire disparaître tous les mouvements de rébellion » et, lors des élections, M. Démafouth se présentera comme « candidat du peuple (et non comme) chef rebelle ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MICOPAX MINURCAT