Israël/Liban

 

25 août 2008

Israël/Liban

Le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, ne prend pas « tout à fait au sérieux » les récentes menaces entre Israël et le Hezbollah, «ni d'un côté ni de l'autre ». Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a déclaré hier qu'en cas d’attaque du Liban, « vos unités militaires seront détruites dans nos montagnes, nos vallées, nos villages et nos maisons, et votre État usurpateur de notre terre sainte sera détruit avec ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL