Soudan/Darfour

 

27 août 2008

Soudan/Darfour

La MINUAD, qui a évacué lundi 49 blessés du camp de Kalma, a condamné fermement hier « l'usage excessif et disproportionné de la force meurtrière par les forces de sécurité du Soudan contre des civils, violant les droits de l'homme et ayant pour conséquence un nombre inacceptable de victimes ». Toutefois, elle a rappelé que « la présence d'armes annule le statut des camps de déplacés accordé par le droit humanitaire international ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD