Bosnie-Herzégovine

 

29 août 2008

Bosnie-Herzégovine

Radovan Karadzic comparait pour une seconde fois devant le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) et refuse d’annoncer s’il plaide coupable ou non car l'acte de l'accusation définitif n'a pas été rédigé. Le juge du TPIY, Alain Bonomy, plaide en son nom la non-culpabilité, conformément à la procédure. L'ancien chef politique des Serbes de Bosnie a comparu pour la première fois le 31 juillet devant le Tribunal après son arrestation par les autorités serbes.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR - Althea MPUE