Liban

 

30 août 2008

Liban

Dans un communiqué, l'ancien Premier ministre libanais, Sélim Hoss, reconnu comme proche de l’opposition chiite, déclare que « la zone dans laquelle s'est produit cet incident douloureux, est, comme tout le monde sait, sous le contrôle de la résistance (Hezbollah) », faisant référence à l’attaque contre un hélicoptère militaire dans le sud du Liban. Par ailleurs, le chrétien maronite Jean Kahawaji est nommé à la tête de l’armée libanaise, remplaçant Michel Sleimane.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL