Séminaire sur les capacités civiles en Afrique de l'Ouest

Séminaire sur les capacités civiles en Afrique de l'Ouest

8 déc. 2011 - 10 déc. 2011

Séminaire à Bamako, au Mali

 

 

Le ROP a organisé, en collaboration avec le Centre Pearson pour le Maintien de la Paix et l'École de maintien de la Paix de Bamako, un séminaire d’information et de sensibilisation sur les capacités civiles en Afrique de l'Ouest. Cette activité d'une durée de trois jours a eu lieu du 8 au 10 décembre 2011 à Bamako.

 

Cette activité destinée aux représentants de huit pays d’Afrique de l’Ouest, tant francophones qu’anglophones, a rassemblé une cinquantaine de participants et d’intervenants. Ceux-ci étaient issus non seulement de la CEDEAO et de ses États-membres - dont le Nigéria, le Sénégal et le Ghana - mais également de l’ONU, et de trois organisations sous-régionales impliquées dans la mise en place de la Force africaine en attente, soit la CEEAC, la SADC et l’EAC. Ce séminaire était d’autant plus d’actualité que le déficit d’expertise civile fait l’objet d’une réflexion importante au sein du Secrétariat de l’ONU et que la CEDEAO tente de mettre en place sa propre composante civile.

Les opérations de soutien à la paix revêtent un caractère multidimensionnel appuyé par un nombre de composantes civiles sectorielles comprenant, entre autres, les affaires politiques, l’information publique, la planification et la coordination, les Droits de l’homme, la coordination de l’assistance humanitaire, le conseil juridique, l’État de droit, le désarmement, la démobilisation et la réintégration (DDR), les affaires électorales, la protection des enfants et le genre. Aussi, l’Union africaine a-t-elle recommandé que chaque Communauté Economique Régionale accélère la mise en place de la composante civile de sa brigade régionale conformément à la doctrine de la Force Africaine en Attente.

 

Objectifs

 

- Informer et sensibiliser les Etats d'Afrique de l'Ouest sur la composante civile des opérations de paix et sa place dans la FAA de l’Union africaine

- Comprendre le fonctionnement de la composante civile d’une Mission de paix et ses relations avec les autres composantes (militaire et police) 

- Initier la mise en place des points focaux de la composante civile dans les Etats de la région et définir leurs rôles et leurs attributions

- Mobiliser les Etats à rendre disponibles les experts tant pour les formations que les opérations.

- Déterminer les axes prioritaires de formation du personnel civil de la région.

- Échanger sur les expériences des diverses CER dans la mise en place de leur composante civile

 

Pour des détails supplémentaires, contactez Etienne Tremblay-Champagne, Coordonnateur au ROP.

 

- Consulter la version française et anglaise du rapport d’évènement, qui recense les propos et les recommandations formulées par les participants

Déroulement du séminaire


JEUDI 8 DÉCEMBRE 2011


CÉRÉMONIE D'OUVERTURE


Mot d’accueil par


- Modibo Goïta, Responsable de la composante civile à l’EMP Bamako
- David Morin, Professeur à l’Université de Sherbrooke et Directeur adjoint du ROP


SESSION 1 | LA COMPOSANTE CIVILE DANS LES OPÉRATIONS DE PAIX : ÉTAT DES LIEUX, DÉFIS ET PERSPECTIVES 

- "La contribution civile internationale aux opérations de paix : état des lieux", David Morin.
- "Les capacités civiles : le point de vue des Nations Unies", Renata Dwan, Responsable de projet senior au sein du groupe de travail de l’ONU dédié aux capacités civiles.
- "L'apport des civils au sein des opérations de paix - le cas de la Suisse", Carol Mottet, Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) dde Suisse


SESSION 2 | L'INTÉGRATION DES CIVILS

- "La composante civile au sein de missions multidimensionnelles – Le cas de l’AMISOM", Fred Ngoga Materetse, Conseiller de l’Envoyé spécial de l’UA pour la Somalie et Chef de la Cellule d’analyse de mission (MAC) de l’AMISOM
- "Le point de vue des autres acteurs : les composantes militaire et police", Commissaire Ahamadou Oumar Soumare et Lieutenant-colonel Oumarou Maïga (EMP)



VENDREDI 9 DÉCEMBRE 2011



SESSION 3 | LA FORCE EN ATTENTE DE LA CEDEAO

- "La composante civile de la Force en attente de la CEDEAO", Oury Traoré, Consultante auprès de la CEDEAO
- "L’expérience des autres CER et mécanismes régionaux", Athanase Nthanga Oyoughou (CEEAC), Haretsebe Mahosi (SADC) et Xavier Ngendakumana (EAC)


SESSION 4 | LE RECRUTEMENT ET LE DÉPLOIEMENT


- "Présentation des principaux défis à la participation civile", Catherine Guicherd, consultante 
- "Les viviers d’experts", Nanzelelo Moyo, AFDEM
- "La mise en place d’un vivier d’experts", Modibo Goïta, responsable de la composante civile à l’EMP Bamako

 

SAMEDI 10 DÉCEMBRE 2011


SESSION 5 | LA FORMATION ET LES PARTENARIATS


- "Formation et renforcement des capacités", Modibo Goïta (EMP Bamako), Julie Sanda (NDC) et Joana Ama Osei-Tutu (KAIPTC)
- "Conclusions", David Morin (ROP), Modibo Goïta (EMP) et Renata Dwan (ONU)



CÉRÉMONIE ET COCKTAIL DE CLÔTURE