03. Serbie/Kosovo

 

4 sept. 2008

03. Serbie/Kosovo

Le Chef de la MINUK, Lamberto Zannier, déclare devant l’OSCE qu’il n’a « pas les moyens » de mettre en œuvre son autorité légale depuis l’entrée en vigueur de la Constitution kosovare le 15 juin. Favorisant un rôle « plus actif de l’OSCE », il estime que celui-ci « va devenir plus crucial (...) non seulement pour aider à remplir d'éventuels manques, mais de manière plus importante, pour s'assurer que ce qui a été accompli ensemble (...) ne soit pas dilapidé ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EULEX-Kosovo KFOR MINUK