Centrafrique

 

5 sept. 2008

Centrafrique

L’ancien Premier ministre et vice-président centrafricain, Abel Goumba, qui sert actuellement de médiateur en Centrafrique, a déclaré hier que « la désintégration de la République centrafricaine est suicidaire en ce qu'elle constitue une menace sincère contre la souveraineté nationale et constitue en soi une voie d'incitation aux guerres tribales». Il rappelle à tous les protagonistes que « ce serait une très lourde responsabilité de diviser la République centrafricaine et détruire son unité».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MICOPAX MINURCAT