Inde/Pakistan

 

5 sept. 2008

Inde/Pakistan

Des milliers de musulmans reprennent les manifestations au Cachemire indien après une pause de trois jours tandis que les autorités indiennes assignent à domicile de manière préventive le chef de l’Hurriyat, Mirwaiz Umar Farooq, ainsi qu’un leader séparatiste plus radical, Syed Ali Shah Geelani. Un troisième leader politique, Yasin Malik, fait l’objet d’une telle mesure depuis lundi. Les manifestations ont tué au moins 35 personnes et en ont blessé plus de 1000 en août.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

UNMOGIP