Centrafrique

 

9 sept. 2008

Centrafrique

Le président du parti centrafricain de l'Unité et du peuple (PUP), Robert Vondo, estime que l’APRD, qui a repris les hostilités après avoir suspendu sa participation au processus de paix début août, devrait être exclue du dialogue politique inclusif. Il demande à l’armée centrafricaine de prendre « toutes leurs responsabilités traditionnelles pour restituer la quiétude à cette vaillante population en traquant ces ennemis de la paix jusque dans leur dernier retranchement ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MICOPAX MINURCAT