Tchad

 

11 sept. 2008

Tchad

Le principal chef rebelle tchadien, Mahamat Nouri, a estimé hier que la Banque mondiale a cessé son aide au développement des infrastructures pétrolières du Tchad mardi car le président tchadien, Idriss Déby, en détournait les recettes, notamment à des fins militaires. Le chef de l'Union démocratique pour le changement (UDC), Abderraman Koulamallah, a déclaré que les rebelles arrêteront les hostilités s’il y a « un bon processus de réconciliation ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MINURCAT