Liban

 

16 sept. 2008

Liban

Le président libanais, Michel Sleimane, lance un appel à la réconciliation lors de l’ouverture du dialogue national libanais. Selon le chef du Courant du Futur, Saad Hariri, il faut un « dialogue responsable qui mettra des limites définitives sur l’usage des armes » afin d’éviter qu’elles fassent « ombre à l’État ». Le dialogue national, dominé par la question de la stratégie de défense nationale, était prévu par l’accord parvenu en mai à l’aide de la Ligue arabe à Doha.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL