Soudan

 

21 sept. 2008

Soudan

Le vice-président soudanais, Ali Osman Taha, se rend à New York pour aller chercher du support auprès d’autres pays pour suspendre les accusations faites à l’encontre du président soudanais, Omar el-Béchir, par la Cour pénale internationale (CPI). M. Taha doit livrer un discours devant l’Assemblée générale pour parler des efforts pour mettre un terme au conflit se déroulant au Darfour. Il doit expliquer comment l’Accord de paix global est mis en œuvre.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD