Bosnie-Herzégovine

 

23 sept. 2008

Bosnie-Herzégovine

Le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) réduit et clarifie l’acte d’accusation envers Radovan Karadzic rédigé en 2000. L’acte maintient les onze chefs d'accusation pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité, mais les reformule, parlant principalement de « nettoyage ethnique » en Bosnie et de « campagne de terreur » visant des civils lors du siège de Sarajevo. Ces crimes auraient été commis à 27 lieux et non 41.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR - Althea MPUE