Côte d'Ivoire

 

25 sept. 2008

Côte d'Ivoire

Le chef de la force française Licorne, le général Philippe Houbron, déclare que les élections ivoiriennes, prévues le 30 novembre, ont de bonnes chances d’être retardées. La force restera toutefois prête à intervenir en cas de besoin. De plus, même s’il estime que les retards du processus d’intégration des différents combattants ne sont pas inquiétants, ses soldats surveilleront de près ceux qui organisent des manifestations violentes.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

ONUCI

 

 

 

États liés :

France