Soudan/Darfour

 

26 sept. 2008

Soudan/Darfour

Le vice-président soudanais, Ali Osaman Mohamed Taha, a déclaré jeudi que « ce mandat d'arrêt requis contre le dirigeant du pays (le président soudanais, Omar el-Béchir), symbole de sa souveraineté et de sa dignité, est une tentative ratée d'assassinat politique et moral cherchant à faire avorter le processus de paix ». M. Taha réitère le soutient du gouvernement soudanais « à trouver un règlement pacifique et politique à la question du Darfour ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD