Soudan/Darfour

 

26 sept. 2008

Soudan/Darfour

Le chef du SLM, Abdel Wahid Al-Nur, demande à la communauté internationale de ne pas mêler « justice et politique », estimant qu’une intervention de la Cour pénale internationale (CPI) à l’encontre du président soudanais, Omar el-Béchir, ne ferait « qu’encourager Khartoum à commettre plus de crimes » au Darfour. Par ailleurs, une alliance d’expatriés du Darfour demande au Conseil de Sécurité de l’ONU de ne pas reporter l’enquête de la CPI.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD